Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Travaux préparatoires

7 mois de travaux préparatoires

Les travaux préparatoires du tram’bus autour de l’Ecusson se sont déroulés jusqu'au 14 septembre 2015.

Ils  consistent en un ensemble d’opérations ponctuelles ou limitées dans l’espace et le temps, destinées à créer les meilleures conditions de réalisation des aménagements. La bonne exécution de ces travaux préparatoires conditionne la réussite et le respect des plannings de ces aménagements.

Déplacer, moderniser, renforcer les réseaux enterrés

Il apparait difficilement envisageable qu’après avoir refait à neuf les revêtements des places, chaussées et trottoirs, on vienne percer des tranchées pour poser ou remplacer des canalisations.

C’est d’ailleurs une des contraintes techniques pour la plateforme du tram’bus que ne plus avoir de réseau dans son emprise pour ne pas perturber ensuite l’exploitation du transport en commun.

C’est dans cet esprit que tous les gestionnaires de réseaux enterrés cherchent à anticiper sur les besoins des prochaines années. C’est notamment le cas avec la mise en place d’une fibre multi service sur tous les boulevards de ceinture. Certains réseaux (collecte d’eaux pluviales ou d’eaux usées, adduction d’eau potable) seront ainsi renforcés.

  • Le tram’bus et les aménagements urbains associés sont donc l’occasion de moderniser les réseaux publics pour un meilleur service.
Réseaux St Charles
Renouvellement de réseaux rue St-Charles

Dégager l’espace du chantier

Les travaux d’aménagement se font de « façades à façades » et concernent donc aussi bien les voies que les trottoirs, les places ou les espaces verts.

Bordures de trottoirs, revêtements, mobiliers urbains, éclairage public, signalisation lumineuse, tout va être remplacé.

Dans la phase préparatoire, il s’agit donc de déposer les mobiliers (bancs, corbeilles, barrières, clôtures, bornes, panneaux d’affichage, abris-bus,…) situés dans l’emprise du chantier.

Mettre en place des dispositifs provisoires

Pour maintenir la vie urbaine durant la phase des travaux, des dispositifs provisoires d’éclairage public et de feux tricolores pour les carrefours doivent être installés.

Déployer une signalétique adaptée pour la phase chantier

L’espace de chantier doit être clos pour garantir la sécurité de tous. Pendant cette période, une signalétique renforcée permet d’orienter les usagers de l’espace public pour leur permettre de s’orienter et d’accéder à leur destination dans les meilleures conditions.

Assurer une protection physique des arbres

Avec la présence d’engins de chantier, le risque de chocs dommageables pour les arbres doit être pris en compte. Des dispositifs adaptés selon les situations sont prévus pour préserver les arbres et leur système racinaires.

Des restrictions de stationnement et de circulation

Ponctuellement, le stationnement est supprimé durant les phases de travaux qui se situent sur leur emprise ou pour permettre de conserver les voies de circulation. Durant cette période, certaines voies perpendiculaires aux grands boulevards doivent parfois être fermées.