Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Tango+ : une première étape

Le 29 septembre 2012 était inauguré un premier tronçon de la ligne T1 de Tango+.

C'était le résultat d'une longue démarche, initiée dans les années 2004/2006 dans le cadre du PDU. Longue de 4,5 km, cette ligne comprend 9 stations équipées de quais et d’abris pour les voyageurs.
Elle relie les Arènes en 12 minutes depuis le terminus A54 - Caissargues, proche de l’échangeur Nîmes Centre. Elle circule sur une voie presqu'entièrement dédiée (un site propre) et offre ainsi une régularité exemplaire aux usagers, en évitant les encombrements routiers.

Cette 1ère ligne dessert de nombreux équipements :

Parkings relais, équipements sportifs (stade nautique Nemausa, stade des Costières, le Parnasse, etc.), historiques, culturels et de loisirs tout en offrant un accès aux commerces du centre ville de Nîmes et aux centres commerciaux du secteur sud.

À la suite de l’annulation par le Tribunal Administratif de certaines procédures, tous les travaux n’ont pas pu être réalisés, notamment sur le tour de l’écusson.
De ce fait, le premier tronçon réalisé doit,pour correspondre à la desserte du coeur d'agglomération initialement prévue, être prolongé. C'est ce prolongement qui a fait l'objet d'une concertation du 15 février au 30 avril 2013 et d'une enquête publique unique du 16 juin au 13 août 2014.

Le succès au rendez-vous !

Véhicule innovant et performant, haut niveau de service, aménagements de l’espace public, les ingrédients du succès du tram’bus étaient réunis. 
Les premiers chiffres de la fréquentation durant les trois premiers mois de fonctionnement sont éloquents et vont au-delà des estimations prévues. Avec plus de 7 000 passagers chaque jour, le succès était déjà au rendez-vous pour le tram’bus et ce, même après la fin de la gratuité le 1er janvier 2013. 
Si le projet a pu susciter le doute, ou même se trouver au coeur de polémiques, tout cela est aujourd’hui dépassé. Le jour de l’inauguration, les véhicules ont été pris d'assaut dans une ambiance festive et n’ont pas désempli depuis. Le cap du demi-million d’usagers a été franchi. Ce niveau de fréquentation montre qu’il y avait un réel besoin et une forte attente d’un tel mode de déplacement à la fois économique, écologique et rapide.

Depuis, la progression de la fréquentation de la ligne actuelle de tram’bus s'accentue : 7700 voyages sont réalisés chaque jour, soit 10% d’augmentation depuis mars 2013 (étude réalisée par des bureaux d’études indépendants en mai 2014, avec  7031 voyages quotidiens en mars 2013, 7719 en mai 2014 sur la fréquentation moyenne par jour ouvrable, hors période de vacances scolaires).

Deux parkings relais pour se simplifier la ville

Compléments indispensables pour assurer un bon échange intermodal, deux parkings relais sont implantés en lien direct avec la ligne.

Directement connectés au tram’bus, ils permettent le stationnement de façon sécurisée et économique, puis de poursuivre son parcours et d'accéder facilement,directement et rapidement en centre-ville. Adaptés au stationnement de longue durée, ils offrent une tarification très compétitive par rapport aux parkings du centre-ville.
Ouvert du lundi au dimanche de 5h15 à 1h, chaque parking est vidéo-protégé et dispose d’une consigne à vélo de 20 places environ, ouverte de 7h à 19h30.
La capacité du parking du Parnasse est de 90 places dont 3 réservées aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Un accueil clients y est installé pour l’information et la vente de titres de transports. Plus vaste, le parking de l'A54 est connecté directement à l’autoroute A54, sa capacité est de 262 places dont 5 réservées aux Personnes à Mobilité Réduite.

Ce dispositif évite ainsi de circuler en automobile dans des zones saturées, de rechercher des places de stationnement à proximité de la destination et au final, de perdre du temps.