Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Transports et aménagements

Un nouveau projet à 2 faces

Le projet de prolongement de la ligne de tram’bus autour de l’Écusson comporte deux volets.
C’est d’abord une réponse aux besoins de nouvelles mobilités dans notre agglomération, avec un mode de transport performant et à haut niveau de service.
Ce projet offre également l’occasion de rénover les grands boulevards et les principales places qui ceinturent le coeur historique et sauvegardé de la ville de Nîmes, au profit de son attractivité et de son dynamisme économique.

Projet de la ligne Tram'bus autour de l'Ecusson

Ces deux visages du projet se retrouvent jusque dans l’organisation institutionnelle.

Le volet « mobilités » relève de la compétence de la Communauté d’agglomération Nîmes Métropole et le volet d’aménagement urbain est du ressort de la Ville de Nîmes.
Pour une meilleure efficacité économique, de coordination des chantiers et de cohérence entre les solutions d’aménagement, les deux collectivités travaillent ensemble. La Ville de Nîmes a délégué sa Maîtrise d’ouvrage à la Communauté d’agglomération en décembre 2013. C’est le budget communal, et non celui de l’agglomération, qui supporte donc la part du coût du projet relative aux aménagements des places et opérations connexes.

Une nouvelle organisation des mobilités et des aménagements urbains de qualité

Au service de notre qualité de vie

Le prolongement de la ligne de tram’bus autour de l’Écusson est un projet structurant pour tout le centre-ville de Nîmes.
C’est aussi une première étape importante vers une nouvelle organisation des transports sur le territoire de Nîmes Métropole, au profit des habitants, des commerçants, des salariés, des scolaires, des visiteurs et des touristes.

Objectifs de fréquentation :

  • 20 700 habitants, 14 000 emplois, 9 500 scolaires dans un rayon de 500 m autour des stations.
  • 1/4 de la population nîmoise et 1/6 de celle de l’agglomération à moins de 500m d’un arrêt de la ligne.
  • 1/3 des emplois nîmois et ¼ des emplois de Nîmes Métropole.
  • 12 000 voyages par jour attendus à l’horizon 2016 sur la ligne T1 prolongée de la section 1, soit un gain de 55% par rapport à la situation actuelle (7 700).