Diminuer le texte Appuyer sur Ctrl - pour diminuer la taille du texte
Agrandir le texte
Appuyer sur Ctrl + pour augmenter la taille du texte
Envoyer l'adresse de la page à un ami Imprimer le contenu de la page (Nouvelle fenêtre)
Appuyer sur Ctrl + p pour imprimer la page.

Exporter au format PDF (nouvelle fenêtre)



Projet de prolongement T1 et préfiguration T2

Tout montrer / Tout cacher

répertoire des faq

La section 2 (extension jusqu’à la future halte ferroviaire de la route d’Uzès) est-elle abandonnée ?

La section 2 n’est pas abandonnée.
Le calendrier des opérations relatives à la section 2 sera précisé ultérieurement.

Compte-tenu des interfaces fortes du projet sur la section 2 (Vincent Faïta) avec d’autres projets d’envergure (poursuite de l’éco-quartier et création du boulevard Talabot prolongé, réalisation des travaux du Cadereau d’Uzès, réalisation de la halte ferroviaire au droit du « pont des pendus ») et afin de tenir compte des inquiétudes exprimées par les commerçants et riverains sur les questions de stationnement et de plan de circulation, le maître d’ouvrage a décidé de reporter cette réalisation une fois les projets connexes réalisés.

répertoire des faq

La ligne sera-t-elle prolongée vers Caissargues et le sud de l’Agglomération ?

Ce prolongement est effectivement à l’étude.

 L’examen de ce prolongement fait partie des recommandations de la commission d’enquête qui ont été prises en compte par le Conseil Communautaire du 3 novembre 2014.

  • Des études préliminaires et une concertation préalable seront donc menées en 2015 pour préparer la future décision de l’Agglomération sur ce tronçon. Le conseil communautaire du 15 décembre 2014 a pris une délibération en ce sens.
répertoire des faq

La ligne Est-Ouest (T2) est-elle abandonnée ?

Les deux lignes T1 et T2 sont indispensables et complémentaires.

La question ne se pose pas en termes de concurrence de l’une vis-à-vis de l’autre. Depuis l’adoption du PDU, l’agglomération mène de front ces deux dossiers et les fait avancer au meilleur rythme possible compte-tenu des contraintes spécifiques de l’une et de l’autre.

Les deux lignes ont fait l’objet de dossiers de candidature en septembre 2013, à l’appel à projet de l’état concernant les transports collectifs, dans le cadre de la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement. Elles ont été toutes les deux retenues : 1,4 M€ sont ainsi accordés pour l’extension Nord de la ligne T1 (tour de l’Ecusson) et 21,77 M€ pour la ligne T2 (TCSP Est-Ouest).

Le coût de l’opération en mode tramway avait été évalué à 255 M€, et c’est sur cette base que la Ministre de l’Ecologie a accordé par décision du 18 décembre 2014, la subvention de 21,8 M€, celle-ci s’appuyant sur une enveloppe subventionnable de 96 M€ (sur 255).

Compte-tenu du contexte financier national (restriction des dotations de l’Etat aux collectivités telle qu’elle ressort du budget 2015 et des orientations pour les années suivantes), et des incertitudes sur les participations externes au financement de projets de transport public, le Président de Nîmes Métropole a souhaité fin 2014 reconsidérer le choix du mode concernant cette seconde ligne de TCSP, compte-tenu des possibilités offertes par un BHNS (bus à haut niveau de service). Il s’agit non seulement de possibilités financières (coût d’investissement inférieur à celui d’un mode ferré plus lourd) mais aussi techniques (aptitude à franchir des pentes plus importantes, possibilité de phaser plus facilement la réalisation du Projet).

Le changement de mode ne remet pas en cause le financement obtenu de la part de l’Etat, basé sur un TCSP (quel que soit le mode).

Les études préliminaires de T2 en mode tramway ont été finalisées début 2014, elles seront complétées début 2015, afin de compléter le programme de l’opération et de permettre d’ouvrir le choix du mode à la concertation et ainsi permettre un débat démocratique plus large. Celle-ci sera mise en œuvre au cours du second semestre 2015.

Cette concertation, assez lourde pour un projet de ce type, ne pourra intervenir qu’une fois celle relative à l’extension Sud de la T1 vers Caissargues achevée, afin de ne pas créer de complexité entre ces deux projets complémentaires et nécessaires à la modernisation du réseau de transport public de l’agglomération.

  • La mise en service d’une première section de la ligne T2 est prévue à l’horizon 2020, les premiers travaux devraient intervenir avant fin 2017.